Alors que la crise sanitaire a forcé les établissements patrimoniaux à fermer leurs portes pour une durée indéterminée (très peu ont rouvert depuis le 11 mai), ils regorgent de créativité pour continuer d’exister sur le web. Mais si les musées ont été prompts à diffuser leurs infos, photos et vidéos, c’est que les politiques de numérisation et de valorisation des collections ne datent pas d’hier.

L’incontournable défi #gettychallenge lancé par le Getty Museum , la minute anthropologique du quai Branly , les fils de tweets à grand renfort de gifs du Musée Saint-Raymond de Toulouse , une visite guidée du Muséum d’histoire naturelle d’Angers dans «  Animal Crossing  » … Dès les premiers jours du confinement, les musées n’ont pas manqué d’inventivité pour assurer leur visibilité sur le web. Tout est bon pour garder le contact avec des publics qui ne peuvent plus visiter les établissements : contenus pédagogiques et humoristiques, décryptages d’œuvres, défis et autres quiz.

Lire la suite sur le Digital Society Forum (19 mai 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.