Maintenant, nous sommes une espèce d’éditeurs, tous, nous recyclons, nous faisons des copiés-collés, nous téléchargeons et nous remixons. Nous pouvons tout faire faire aux images. Tout ce dont nous avons besoin, c’est d’un œil, un cerveau, un appareil photo, un téléphone, un ordinateur, un scanner, un point de vue.

By le manifeste From Here Now dans “La photo capturée par le Net” (via nicolasloubet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *